Conception du patrimoine

Découvrez comment augmenter la valeur de votre patrimoine
préparer son financement
Général

Comment mettre en place la loi Pinel ?

L’investissement en loi Pinel est un placement qu’il ne faut pas prendre à la légère au risque de ne pas réussir l’investissement et de perdre le capital qu’on a investi. Il est dès lors primordial de préparer l’investissement et suivre les étapes conseillées à franchir afin de profiter au maximum des avantages du dispositif. Ainsi, plusieurs critères comme le financement du bien, le choix de son emplacement ou le côté fiscal doivent être pris en considération. Comment faire alors pour bien mettre en place ce mécanisme de défiscalisation ?

Bien préparer son financement

Le placement en Pinel est un investissement qui nécessite une certaine somme d’argent mais,  qui peut être fait sans apport. En effet, l’investissement avec la loi Pinel est un investissement dans le neuf, en VEFA, dans l’ancien pour le rénover comme neuf et dans la transformation d’un local inhabitable en logement décent. Le choix de l’organisme de financement est donc essentiel. Il est conseillé de déposer des demandes de financement dans plusieurs banques et de choisir par la suite,  les banques offrant les garanties maximales mais, à faible coût, le taux le moins élevé et proposant une rentabilité financière liée au montant de l’investissement et au revenu locatif.

Trouver l’emplacement idéal pour l’investissement

L’emplacement est essentiel dans le placement dans un dispositif Pinel. Cette étape consiste à trouver le bon logement par rapport à la demande locative dans une zone. Une fois le bien trouvé, il consiste ensuite à négocier les meilleures conditions d’assurance pour la garantie du loyer. Il est par exemple plus approprié d’investir dans un T1 ou T2 dans les quartiers à proximité des universités. De même, il est préférable d’investir dans un T5 dans les quartiers résidentiels pour viser les familles et les locataires stables. Il est à rappeler qu’avec le Pinel, seul l’investissement dans les zones A, A bis et B1 fait bénéficier des avantages du dispositif.

Bien gérer le côté fiscal de l’investissement

Cette étape se traduit par le montage des dossiers à rédiger pour la déclaration des revenus fonciers et des déficits fonciers liés à l’investissement. La loi Pinel offre, en contrepartie de l’investissement, une réduction d’impôt jusqu’à 21 % sur une durée d’engagement de mise en location de 9 ans. Mais pour pouvoir profiter de cette réduction d’impôt, l’investisseur a l’obligation de déclarer son investissement à l’administration fiscale. Il est alors important de maîtriser les formulaires à remplir pour cette déclaration.

Travailler avec les bonnes personnesmise en place de la loi pinel

En bref, certaines conditions doivent être respectées scrupuleusement pour pouvoir bénéficier de la réduction d’impôt en loi Pinel. À  défaut, l’aide fiscale pourrait ne pas voir  le jour au détriment de l’investisseur. Ainsi, il plus préférable de faire appel à un professionnel pour mener à bien l’investissement dans le dispositif  Pinel. L’intervention d’un professionnel avec la loi Pinel se présente à deux stades de l’investissement. Au début, un conseiller en gestion de patrimoine a pour compétence d’accompagner l’investisseur dans le choix de l’emplacement, du type de logement…Avec ses expériences, le gestionnaire peut établir les meilleurs dossiers pour leurs clients. La deuxième intervention du professionnel dans ce mécanisme de défiscalisation se traduit par l’intervention et du gestionnaire de patrimoine. Ce dernier a pour attribution de rendre le bien visible et le mettre le plus rapidement possible sur le marché immobilier locatif. Il aussi pour attribution de gérer les loyers et les locataires.